Vous recherchez un placement sûr et qui rapporte? Quelles sont les solutions qui existent aujourd’hui pour investir son argent? Est ce rentable? Quelles sont les conditions à respecter ? Des questions qu’il est important de se poser avant de dépenser le moindre argent. Nous allons essayer de vous apporter quelques éléments de réponse en vous proposant un petit tour d’horizon des différents placements qui existent actuellement.

Les livrets d’épargne : Livret A & LDD

Le Livret A et le LDD sont parmi les placements les plus connus des français, et pourtant ils sont ceux qui sont actuellement le moins intéressants! Les rendements de ces livrets est en effet fixé par l’état et sont indexés sur le niveau de l’inflation. Les principaux avantages de ces placements sont qu’ils sont sécurisés, qu’ils ne sont pas soumis à l’impôts ni aux prélèvements sociaux. On peut récupérer l’argent rapidement et on est libre de faire ce qu’on veut en terme d’entrée et de sortie.
 

  • Quelle sont les conditions ? On ne peut en avoir qu’un seul livret de chaque type par personne. Il n’y a aucune condition de versement ou retrait. Le plafond de dépôt est limité à 22950€ pour le Livret A et à 12000€ pour le LDD.
  • Quelle sont les performances ? Actuellement le taux du Livret A et du Livret Développement Durable (LDD) est de 0.75%, donc vraiment pas du tout intéressant…
  • A qui s’adresse ce placement ? Nous ne conseillons pas d’utiliser les Livrets A ou LDD comme des placements au vu des faibles taux d’intérêt. Il est plutôt conseillé de laisser sur ces livrets une somme d’argent qui permettra de parer à des dépenses inattendues (réparations, travaux, accidents, super promo sur une TV…).
  • Où peut-on en ouvrir ? Toute personne, majeure ou mineure peut ouvrir un Livret A ou un LDD dans n’importe quel établissement bancaire. Un personne ne peut pas détenir plus d’un livret A et d’un LDD.

Les super-livrets

Les Super-Livrets sont des livrets d’épargne non réglementés dont le taux, souvent très attractif, est librement fixé par chaque organisme proposant ce type de placement. Les offres promotionnelles sont souvent à l’origine des performances de ces comptes.

  • Quelles sont les conditions ? Les super livrets sont généralement liés à des promotions sur de courtes périodes. En échange d’une inscription vous bénéficiez d’un taux boosté le temps de quelques semaines pour un plafond donné. Pour bénéficier pleinement de ce genre d’offre il est préférable de déposer un maximum d’argent à l’ouverture du compte.
  • Quelles sont les performances ? Placer votre argent sur un super live vous rapportera aux alentours des 3% brut en général mais sur une courte durée, généralement quelques mois. Pour que cela soit rentable il faut surveiller régulièrement les promotions des différents organismes pour jongler entre les différentes offres.
  • A qui s’adresse ce placement ?Ce placement s’adresse en priorité à ceux qui disposent d’une grosse somme d’argent et qui souhaitent la faire fructifier sur du court terme.
  • Où en ouvrir ? Vous trouverez normalement ce type de placement dans la plupart des banques en ligne (ing direct, fortuneo, Monabanq, Hellobank…). D’autres entreprises de différents secteurs proposent également ce type de placement (renault, psabanque, axa, cetelem… ). Vous retrouverez l’ensemble des meilleurs placement des super-livrets sur ce lien.

L’épargne immobilière : PEL & CEL

Le Plan Epargne Logement (PEL) et le Compte Epargne Logement (CEL) sont des produits financiers permettant d’obtenir des intérêts mais également un prêt immobilier sous certaines conditions. Seuls les établissements de crédit ayant passé une convention avec l’État peuvent le proposer.
 

  • Quelles sont les conditions ? Un seul de chaque type par personne. Le CEL est assez libre, limité à 15300€. Le PEL demande en revanche un versement minimum annuel de 540€ (45€ par mois), le plafond des versements est de 61200€. Le retrait du PEL entraîne sa clôture !
  • Quelle sont les performances ? Les performances ne sont plus aussi intéressantes qu’elles l’ont été par le passé. Actuellement le taux 0.50% pour le CEL et en cas de prêt le taux est augmenté de 50%. Le PEL (pour ceux ouverts à partir du 01/02/2015) rapporte plus : 1.27% net de prélèvements sociaux (1.5% brut) et un bonus en plus en cas de prêt. Les intérêts du PEL sont exonérés d’impôt sur le revenu durant les 12 premières années.
  • A qui s’adresse ce placement ? Ce placement s’adresse à ceux qui comptent acheter un bien immobilier dans les années à venir (sur une période de 4 à 10 ans de préférence). Ce placement est devenu de moins en moins dans ses dernières versions.
  • Où peut-on en ouvrir ? On peut ouvrir un PEL ou un CEL dans n’importe quel organisme bancaire. Les conditions d’ouverture ont été fixées par l’Etat.

L’assurance vie

L’assurance vie (AV) est un placement très utilisé en France car les performances sont généralement bonnes et sans risque. Notamment pour les fonds en euro, pas pour les Unités de Compte (UC) qui correspondent elles à des actions en bourse. Il existe deux types d’Assurance-Vie : en gestion libre où vous choisissez comment vous souhaitez répartir votre argent entre fonds en euros ou UC. Ou bien en gestion pilotée/sous mandat où vous choisissez un profil de risque et c’est l’organisme qui va répartir automatiquement votre somme sur le fonds en euros et les UC qu’ils auront choisis pour vous en fonction de votre profil.

  • Quelles sont les conditions ? Il n’y a aucune limite de dépôt sur une Assurance Vie. Il n’y a pas de limite également sur le nombre d’assurances-vie détenues par une personne. Aucune obligation également côté versement. Les retraits sont possibles mais peuvent prendre plusieurs jours suivant le type de souscription. Il est conseillé de le garder au moins 8 ans du fait des impôts.
  • Quelles sont les performances de ce placement ? Les bonnes Assurance-vie tournent autour de 3% en 2015, mais ce taux évolue chaque année, on ne connait pas le taux avant la fin de l’année. La fiscalité dépend de la durée d’ouverture.Après 8 ans vous pourrez chaque année retirer une somme, qui a généré moins de 4600€ d’intérêts, sans payer d’impôts dessus (hors prélèvements sociaux). Ce qui correspond par exemple à 15000€ placé il y a 8 ans à 3,4%.
  • A qui s’adresse ce placement ? Ce type de placement s’adresse à ceux qui recherchent une épargne à moyen-long terme et qui veulent une performance correcte et surtout qui ne soit pas risquée. Comme c’est la date d’ouverture de l’Assurance-vie qui compte nous vous conseillons d’ouvrir plusieurs Assurance-vie dès maintenant en y mettant le minimum. Pourquoi plusieurs ? Car aujourd’hui les plus performantes ne seront pas forcément les mêmes dans 8 ans. Même si vous comptez utiliser l’argent dans quelques années, malgré les impôts sur les intérêts cela vaut sûrement le coup de mettre quand même la somme sur une bonne Assurance-vie car au pire avant 4 ans une Assurance-vie à 3.4% rapportera 1.97% (si vous êtes dans la tranche des 30% pour l’impôt sur le revenu) ou 2.51% (TMI à 14%) soit bien plus qu’un Livret A/LDD.
  • Où ouvrir une assurance vie ? Linxea, Boursorama, Fortuneo sont les plus performantes avec des frais de gestion faibles. Attention à bien prendre la formule fonds en euros et non en multisupport avec Unité de Compte pour ceux qui recherchent uniquement la sécurité. Pour ceux qui veulent un minimum de risque mais sans se compliquer la vie peuvent prendre une gestion pilotée, chez ING Direct par exemple. Un comparatif des offres est disponible à l’adresse suivante : comparatif des assurances-vie

Le PERP

Le plan d’épargne retraite populaire (PERP) est un produit d’épargne à long terme. Il permet d’obtenir, à partir de l’âge de la retraite, un revenu régulier supplémentaire. Le capital constitué est reversé sous forme d’une rente viagère. Depuis le 1er janvier 2011, le PERP permet de sortir à hauteur de 20 % en capital lors du départ à la retraite. Il peut aussi permettre d’utiliser l’épargne accumulée pour financer l’acquisition d’une première résidence principale.

  • Quelles sont les conditions ? Le PERP est un placement ouvert à tous. Il permet une déduction à 100 % des cotisations du revenu imposable, dans les limites légales. Il n’y a pas d’obligation de versements réguliers. Un revenu garanti à vie lors de la retraite avec la possibilité de protéger son conjoint et ses proches. Une sortie possible en capital à hauteur de 20 % lors de la conversion en rente.
  • Quelle performance ? En plus des déductions fiscales qui peuvent être effectuées lors d’un versement sur le PERP, on notera également que celui-ci permet de générer des intérêts. Actuellement les rendements est aux alentours de 2,5% par an.
  • A qui s’adresse ce placement ? Ce placement s’adresse à des actifs disposants d’une épargne dont ils n’ont pas l’usage dans l’immédiat. Placer son argent dans un PERP est un placement sur du très long terme. Plusieurs dizaines d’années pour les jeunes actifs. Réfléchissez bien avant de choisir ce placement car les conditions de déblocages sont assez strictes.
  • Où ouvrir un PERP ? La plupart des établissements bancaires classiques propose l’ouverture d’un PERP à ses clients, c’est beaucoup plus rare du côté des banques en ligne.

La bourse (PEA, PEA-PME, Compte-titre…)

La Bourse est un type de placement considéré comme risqué car les fluctuations sont courantes et dépendantes de l’actualité économique. Cependant ce placement est considéré par un beaucoup comme celui ayant les rendements plus importants.

  • Quelles sont les conditions ? Il existe plusieurs solutions pour placer son argent en bourse: le compte-titre (CT), le Plan Epargne Action (PEA) et le Plan Epargne Action PME (PEA-PME). Le PEA est plus avantageux car il permet une défiscalisation. Il ne permet cependant pas d’acheter toutes les actions, notamment les actions étrangères. Il n’est possible d’avoir qu’un seul PEA par personne physique et il est limité à 150.000€ de dépôt. Le PEA-PME a les mêmes règles que le PEA. Ce dernier est un PEA limité aux actions de PME. A n’ouvrir que quand le PEA est plein. Le Compte titre est plus libre mais n’est pas défiscalisé. Il est préférable de l’utiliser que si vous souhaitez investir dans des actions non disponibles sur le PEA. Tout retrait du PEA / PEA-PME entraîne une clôture avant les 8 ans. Au delà à partir du 1er retrait plus aucun versement n’est possible.
  • Quelles sont les performances ? Les rendements sont extrêmement variables. Tout dépend de ce que vous acheter, et du moment où vous les achetez. Cela peut monter très haut comme descendre très bas. Le tout est d’acheter quand les cours sont bas et vendre quand ils sont hauts. Il y a également des valeurs beaucoup plus sécurisées mais qui rapportent moins. Les valeurs du CAC40 sont généralement comme des placements sûrs.
  • A qui s’adresse ce placement ? Ceux qui veulent de bonnes performances en n’ayant pas peur du risque seront très à l’aise en bourse. Ceux qui n’ont pas envie de se trop se plonger dans les actions d’entreprises et suivre l’actualité de celles-ci nous vous conseillons de prendre des actions de fonds. Ce sont eux ensuite qui se chargent d’acheter et revendre les actions. A garder au moins 5 ans pour bénéficier de la défiscalisation. Si vous effectuez un retrait avant 2 ans : 22,5 % d’imposition sur les bénéfices. Entre 2 et 5 ans vous devrez reverser 19 %.
  • Où en ouvrir ? Il faut être vigilant car à chaque opération il y a des frais qui sont prélevés. Tout dépend du nombre d’ordre que vous souhaitez effectuer. Les banques en ligne (Boursorama, Fortuneo, BForBank) ou les organismes spécialisés (Linxea) proposent généralement les tarifs les plus avantageux.

Les entreprises

Investir dans une entreprise peut s’avérer être très rentable. Beaucoup d’investisseurs misent sur les petites sociétés innovantes, les startups, dans l’espoir d’obtenir une plus-value importante.

  • Quelles sont les conditions ? L’investissement dans une entreprise est ouvert à tous et permet notamment un avantage fiscal non négligeable. Investir son argent dans une entreprises permet également une déduction d’impôt de l’ordre de 18% de son investissement jusqu’à 10000€ par an. Il faut cependant bloquer son placement pendant 5 ans.
  • Quelle performance ? La rentabilité dépendra de l’activité de l’entreprise et de sa croissance. Les spécialistes tables pour un rendement de 10 à 20 % pour les meilleurs entreprises.
  • A qui s’adresse ce placement ? Placer son argent une entreprise s’adresse aux investisseurs qui ont une somme importante à placer sur du long terme et qui n’ont pas peur du risque. Le risque de perte en capital est bien réelle et il faut bien prendre en compte tous les caractérisques de l’entreprises avant d’investir.
  • Comment investir dans une entreprise ? Vous pouvez investir dans une entreprise de plusieurs façons. Il y a la Bourse en prenant des actions d’une entreprise via un PEA ou un PEA/PME. Vous pouvez également utiliser les plateformes de crowdfunding spécialisées (Anaxago, Sowefund, Wiseed ou SmartAngels) pour investir dans des jeunes entreprises. Ces plateformes permettent à des particuliers de prendre part au capital de petites entreprises. Vous pouvez aussi investir en direct ou via une holding ce qui est un beaucoup plus complexe. Plus d’infos sur ce dernier point à l’adresse suivante : placer son argent dans une entreprise

Le crowdlending

Longtemps présent aux Etats-Unis, le crowdlending s’est démocratisé en France ces dernières années grâce à des lois récentes qui ont permis son développement. Son principe est simple : permettre à des particuliers de prêter leur argent à un PME pour la réalisation de projets. Les projets sont assez variés : travaux, achat de matériel, embauche… Le particulier prend alors la place du banquier et apporte son soutien financier.

  • Quelles sont les conditions ? Pour prêter son argent sur les plateformes de crowdlending, il faut être résident francais, disposer d’un rib et d’un peu d’épargne. Rien de plus !
  • Quelles sont les performances ? Les performances sont excellentes dans ce genre de placement. Les entreprises sont généralement audités par un jury d’expert avant d’être financé. Plus une entreprise sera jugée risqué plus son taux d’intérêt sera élevé. Il n’est pas rare de trouver des taux d’intérêt compris entre 5 et 8%!
  • A qui s’adresse ce placement ? Placer son argent dans le crowdlending est avant tout destiné à ceux qui recherchent un placement sur du court terme pour un fort rendement. Ce type de placement contient néanmoins un risque. Il est possible en effet de perdre la somme investie sur un projet en cas de mise en liquidation judiciaire de l’entreprise financée. Ce risque est diminué par les différents conditions d’acceptance mises en place par les sociétés de crowdlending. Mais cela peut arriver, il faut le savoir avant d’investir. Il est donc conseillé de diversifier au maximum ses placements pour parer à cette éventualité.
  • Où en ouvrir ? Il existe de nombreuses plateformes de crowdending ! Pour avoir plus de détails sur ces plateformes consultez notre article sur le crowdlending !

L’immobilier

Investir dans un bien immobilier est considéré depuis longtemps comme le meilleur placement qui soit. Comme dans tout type d’investissement il y a des avantages et des inconvénients, tout dépend de ce que vous comptez en faire.

  • Quelles sont les conditions ? Pour acheter un bien, vous devez être dans la capacité d’emprunter. Il faut donc prendre en compte votre revenu, vos charges, votre apport avant de commencer les démarches. Commencer d’abord par faire une simulation dans une banque avant de démarrer vos recherches. Les taux actuel sont très avantageux. Pour plus d’infos à ce sujet, rendez vous sur Meilleur Taux.
  • Quelles sont les performances ? Selon différentes études, acheter un bien immobilier serait équivalent à un investissement rapportant 2% d’intérêt par an. Ce calcul dépend de la ville dans laquelle est située le logement, de la date d’achat. Est ce qu’on peut vraiment parler de performance quand on investit dans un logement ? Cela peut s’avérer plus rentable que la location mais pas forcément. Il faut prendre plusieurs paramètres en compte avant d’acheter : impôts, travaux, entretien, assurances.
  • A qui s’adresse ce placement ? Placer son argent dans un bien immobilier est l’affaire de tous. Il y a ceux qui investissent pour l’avenir, ceux qui achètent pour ensuite louer, ou ceux qui achète pour revendre. L’immobilier est un énorme business.
  • Où investir ? L’ensemble des banques physiques et certaines banques en ligne proposent des crédits immobiliers. Si vous souhaitez placer votre argent dans la pierre, prenez tout d’abord un rendez-vous dans votre banque ou faites une simulation en ligne sur votre capacité d’emprunt. Pour ceux qui souhaitent investir dans l’immobilier sans les contraintes administratives, il est possible de passer par des scpi. Il s’agit d’entreprises de gestion de locaux, généralement professionnels. Pour investir dans une scpi il est préférable de passer un PEA.

Conclusion

Il existe de nombreuses façons d’investir son argent aujourd’hui, plus ou moins complexes et plus ou moins rentables suivant les cas. Les principaux critères sur lesquels vous devez faire attention est le risque encouru, la durée de remboursement, le taux d’intérêt net de frais s’il y en a un, et les conditions pour récupérer son argent. Chaque placement a sa spécificité. Il est conseillé de prendre le temps de bien se renseigner avant de commencer les démarches.